CD KILO « Lock The Dogs Out »
Leur première démo était monstrueuse et on avait été prévenu : ce groupe angevin, c'est de la bombe ! Il m'avait fallu seulement quelques instants pour être possédé par leur musique. Et cette fois-ci, ça démarre fort avec un 1er titre des plus inspirés. Le bassiste balance des riffs d'une finesse comme c'est pas permis. Les guitares nous noient dans un ensemble de mélodies tourbillonnantes. Le batteur ajoute des impulsions savamment rythmées et le chant tout bonnement maîtrisé met un point d'orgue à cette alchimie de stoner as fuck des plus sauvages. En conclusion, ça vous plaira peut-être, en tout cas je suis fan !
(MAXIMUM DOUGLAS records / http://www.wearekilo.com / http://myspace.com/kilosound)

CD SILA « s/t » :
Ce quintet polonais pratique une forme de math core des plus efficaces. Il fait parti de ces groupes à part qui, par leur compositions, savent surprendre l'auditeur. Le groupe évolue dans un registre metal hardcore auw structures peu conventionnelles me faisant fortement penser à CANDIRIA en particulier au niveau du chant gutural et rauque. En tout cas leur musique est rudement plaisante, les riffs sont bien affûtés, la rythmique accrocheuse et le son nickel. C'est vraiment dommage que l'on ne puisse écouter leurs morceaux qu'en téléchargement. Mais tout de même, cette démo me laisse sous le charme !
(Autoprod / http://myspace.com/silanet)

FANZINE DIVERGENCE N°4 été 2009
Bonne surprise en cherchant dans la distro MALOKA un soir de concert aux TANNERIES à Dijon : je suis tombé sur ce zine rochelais, déjà à son 4ème numéro...Pourquoi surpris ? Car aujourd'hui j'habite Dijon et j'ai vécu 15 ans à La Rochelle, et je n'avais jamais entendu parlé de ce zine. Ni moi, ni mes potes. Quelle affreuse sensation d'être passé à côté de quelque chose ! Au sommaire, interviews de INNER TERRESTRIALS, SLING 69, FACE UP TO HIT, STONEHENGE, KISS THE BOTTLE, GASMACK TERROR, WARNING/WARNING, COURAGE ET RATBONE. Il y a aussi pas mal de chroniques zine, musique ainsi que de l'antipub. De format A4, noir et blanc, son prix est libre et sa lecture est agréable et intéressante.
(siekeupon@hotmail.fr / divergence@no-log.org)

LIVRE « RETOUR EN AFRIQUE » par CHESTER HIMES
Harlem, un terrain vague non loin d’une voie ferrée, où des centaines de famille afro-américaines viennent écouter prêcher le révérend Deke O’MALLEY pour un retour en Afrique, moyennant 1000$. Déboule un camion, à bord deux blancs armés jusqu’aux dents. L’un des deux sort sa pétoire, dézingue un black et au milieu de la panique générale s’empare du pactole. Une course-poursuite s’ensuit, un keuf est abattu mais les 87000$ se sont volatilisés. Qui de mieux à mettre sur l’affaire à part FOSSOYEUR JONES et ED CERCUEIL, deux flics blacks, durs à cuire mais qui connaissent le quartier et sa faune sur le bout des doigts. Voilà le début d’un pur polar avec tout ce qu’il faut de filatures, d’indics, de prostituées et de cadavres sur fond de ségrégation dans l’Amérique des sixties. Nos deux lascars, n’ayant pas leur langue dans leur poche, on savoure leur enquête au gré des rencontres. Préférez la version Série Noire chez Gallimard pour une traduction plus fidèle, une sorte d’argot étant employé. C’est excellent, ça se lit en 2x2 et à la fin, on a qu’une envie c’est de retrouver FOSSOYEUR et CERCUEIL (quels noms !!) faire la nique à tous les blaireaux de Harlem.
(Editions Galllimard / série noire)

CD PLAYER PLEASE « démo »
Atmosphère tantôt jazzy, tantôt soul, tantôt dub, parfois même drum'n'bass, PLAYER PLEASE balance un son ludique et limpide, poussant à son paroxysme la fusion des styles comme pour le titre « Pritasy » finement ciselé et mêlant avec éclat guitare et drum'n'bass. La rythmique a pour ingrédients principaux le hip hop et le break beat à l'image de FINGATHING ou HOCUS POCUS. Le bassiste cultive ses notes brillamment, le DJ sculte ses scratchs avec classe, le tout dans un groove de haute tenue. L'humilité et l'amour de la musique transpirent à chaque note. Je leur fais confiance pour la suite et attends d'écouter la suite avec impatience.
(Autoprod/ http://myspace.com/playerpleasemusic)

CD KRUGER « For Death, Glory, And The End Of The World »
Sur scène, les suisses de KRUGER sont des tueurs, toujours en mouvement, leur jeu étant puissant et lourd. Pour ce 4ème album, ils nous offrent des riffs de gratte à la texture sludge bien grasse auxquels se mêlent une batterie purement mastodonte à la force de frappe d'un ogre affamé. Dense et ultra saturée, leur musique est un déluge sonore, ambiance ciel orageux et eau dans le gaz, quelque par entre CULT OF LUNA, BREACH et NEUROSIS...Pour cet EP, le packaging est terrible, l'artwork est beau et soigné. Alors faites vous plaisir, pour la mort, la gloire et la fin du monde.
(LISTENABLE records / http://www.kruger.ch / http://myspace.com/krugerband)

MAGAZINE FREAKS Corp N°2 Janvier 2010

Voici une revue intégralement consacrée aux cultures de l'étrange et de l'imaginaire. Au sommaire : dessins, poèmes, nouvelles, dossiers, portraits et diverses chroniques. Des oeuvres de ZOA, MENDY, LISA DI MARCO, ZEDDEVZN, GEORGIA CALDERA, LOST FISH et MIKL illustrent le magazine. La couverture et la 4ème de couv' sont le fruit de l'imagination délicieuse d'AURELIE POLICE. Parmi les dossiers, l'un traite des mondes engloutis, plutôt intéressant, pourtant le sujet manque de fond et de recherche, on reste un peu sur notre faim. La nouvelle « La Tête dans le puit » de GWENDOLINE GUY est l'histoire assez curieuse d'un père prêt à tout pour nourrir sa famille dont la fin m'a sérieusement captivée. De format A5 sur papier glacé, la couverture est en couleur mais sa mise en page est assez limite, dénaturée par son titre à la police inadaptée selon moi. Mais niveau contenu, on en redemande !
(ASSOCIATION SELENOR / http://myspace.com/freakscorporation)

CD KONGH « Shadows of the shapeless »

Originaire de Suède, KONGH fait du sludge / doom à démonter du boulon avec les dents ! Ca tape fort, joue avec fureur et rage, des riffs hypnotiques très marqués sur un chant gras et sauvage. Leur son est monstrueux, abyssal, l'ambiance est pesante et corrosive. Je prends mon pied comme je ne l'ai pas pris depuis longtemps ! Pour les fans de MOUTH OF THE ARCHITECT, CULT OF LUNA, AMENRA et autre colosse dans le genre.
(TRUST NO ONE records / http://myspace.com/kongh)

CD T.P.ORCHESTRE POLY-RYTHMO « Urban Groove 72-80 »

Le label anglais Soundwayrecords continue d’exhumer des perles en provenance d’Afrique pour notre plus grand bonheur. Formé en 66 à Cotonou, capitale du Bénin, T.P.Orchestre Poly-Rythmo (T.P. pour Tout Puissant) est né dans les chaudes nuits qui accompagnèrent l’indépendance du pays. Ils auront écumé tous les dance floors de la région devenant de véritables gloires nationales dans un contexte politique pas toujours facile. Mixant allègrement son funky, soul et empruntant aux rythmiques ancestrales vaudou, ils firent danser Cotonou pendant plus de quarante ans. On a affaire ici à des pures musiciens, ma préférence allant au jeu du batteur, véritable virtuose de la baguette et aux cuivres qui vous envoûtent littéralement. Leur musique s’écoule mélodiquement dans vos tympans pour ensuite vous déhancher (faites gaffe quand même à pas vous la déboiter). C’est chaleureux, beau, rythmé et pour finir, quoi de mieux qu’un p’tit refrain tiré du morceau Agno Djidjo : « Je suis heureux de vivre prêt de toi jusqu'à la fin du monde… »
(SOUNDWAY Records / http://www.soundwayrecords.com)

CD (..) « Okull »:
Musique assez expérimentale mélange d'industrielle, ambiante, drone... Un trip sonore où la guitare angoissante, lance de longues notes profondes, entrecoupées de silence abyssaux et le plus souvent en l'absence de tempo sur les morceaux. Ecoute aventureuse et un peu psyché dans l'univers drone / doom.
(TWIN DAISY records / http://myspace.com/oga-music)

LIVRE « EXALTATION, GAZE, XTERIORS » par DESIREE DOLRON:
Ce livre de Desiree DOLRON, photographe néerlandaise contemporaine, est partagé en trois séries. La première, « Exaltation », est consacrée à des images de religion et de mort, du rituel religieux à la transe et la mutilation. Dans un style documentaire, les sujets sont violents, mystèrieux, parfois dérangeants. Ensuite « Gaze » présente une série de portraits paisible réalisés sous l'eau, dont les sujets paraissent noyés ou quelque part entre la vie et la mort... « Xterior » sont des portraits ou des scènes inspirées de la peinture flamande. Les sujets semblent angoissés, tendus par quelques choses qui nous échappent... Une esthétique absolue avec perfection des détails via l'outil informatique. Très beau livre.
(Editions Xavier BARRAL / http://www.desireedolron.com)

CD DISSIDENT PACHYDERM « s/t »:
Vous avez aimé la période grunge où MUDHONEY, SOUNDGARDEN ou enocre NIRVANA balançaient un son crade et rentre-dedans ? Alors vous allez adorer DISSIDENT PACHYDERM. Ces lyonnais envoient un rock ravageur, à la limite du heavy sur certains riffs assez bien gérés. Le chant et le tempo ne sont pas sans rappeler ALICE IN CHAINS. Bref, le son est énorme. Difficile de croire que c'est leur première démo ! Dommage qu'il n'y ait que 3 titres car la production est soignée. Dans le style stoner/rock je pense qu'on est vraiment pas loin de ce qui se fait de mieux. En attendant les prochaines sorties, allez les voir en concert s'ils passent près de chez vous !
(PARPAING production / http://myspace.com/dissidentpachyderm)

FANZINE JOKER IN THE PACK n°3 :
Le 3ème numéro de ce fanzine est résolument punk et hardcore, mais pas seulement.
En effet, parmi les interviews de SUICIDAL TENDENCIES et du zine NO HOPE on trouve un très bon dossier au sujet de la soul music, peut-être un peu court mais rafraîchissant. Les interviews sont en général intéressantes et assez riches, les groupes ont des choses à dire. On y parle également de cinéma fantastique avec un petit historique sur la filmographie allemande du début du siècle (enfin le précédent). COME BACK KIDS, FIRE AT WILL, LOST BOYS, THE GEEKS se partagent le reste des pages avec bien sûr quelques chroniques disque, fanzine et livre. La mise en page est vraiment pas mal et des photos viennent enrichir le contenu qui est de bonne qualité. La couv' est en couleur et plastifiée, le tout en format A5, noir et blanc pour seulement 2€...Surtout que le Joker est accompagné d'une compile CD de 22 groupes à la programmation des plus attractives ! On retrouve entre autres DFI, YOU LOSE, LEDGE ATTACK, THE PNEUMONIAS, SMASH MY RADIO, BlACK OUT, etc. A lire absolument.
( http://myspace.com/jokerinthepackzine )

CD MONONC’SERGE & ANONYMUS « Musique Barbare »
C’est la rencontre improbable entre Mononc’Serge (de son vrai nom Serge ROBERT) auteur-compositeur satirique et Anonymus, groupe de trash métal en provenance du pays du caribou et du hockey sur glace, le Québec. Cinq ans se sont écoulés entre l’Académie du massacre et Musique barbare, leur deux albums en commun, placés sous le signe du métal, de la provoc' et de l’humour. Un peu comme si PANTERA croisait les VRP ( pour la dérision) au détour d’une bière. On sent une véritable maîtrise technique, le son est excellent, le rythme intense, c’est lourd et ça cogne dur. Les textes sont à la fois comiques (« J’pue pas, j’sens l’punk » ou encore « Chaque salope cherche un gros cave et chaque gros cave cherche une salope ») et incisifs (Résistance festive//René Lévesque), le tout éructé en québécois par un chanteur déchaîné. Le titre de l’album résumant bien le côté primal et incorrect de la galette. C’est du tout bon ça, tabernacle !
(ENRAGE Prod / http://www.enrageprod.com)

LIVRE « LE MAL NE SE MAINTIENT QUE PAR LA VIOLENCE » par GANDHI suivi du DALAI LAMA
Ce petit livre billingue de 57 pages nous fait revivre les discours de GANDHI lors de son procès en 1922. Cet homme politique, devenu modèle moral tant en Inde que dans le reste du monde, revendiquait l'action non violente face à l'oppression et la discrimination de son peuple. A ce discours, suit celui du DALAI LAMA prononcé lors de la réception de son prix Nobel de la Paix en 1989. Ses paroles s'élèvent contre l'occupation militaire chinoise au Tibet. Voici deux très beaux textes qui donnent à réfléchir sur les valeurs de notre monde, ou comment vivre ensemble dans l'unité et la paix. « La véritable paix avec soi-même et le monde environnant ne peut exister que si elle est cultivée dans nos esprits. » Le DALAI LAMA. A noter que l'ouvrage est agrémenté de chroniques portant sur chaque homme.
(Editions POINTS)

CD BUDDHA SENTENZA « Mode 0909 » :
Ce tout jeune groupe allemand balance un rock lourd et totalement psychédélique. On sent que les musiciens se font plaisir, le niveau est bon et les mélodies prenantes. Leur son est relativement sauvage, à la sauce rock garage. Parfois ils me font penser à du LED ZEPPELIN avec des envolées rythmiques et de bons solos accrocheurs. Les compositions sont riches, intenses et progressives. Parfois l'ambiance se fait légèrement étrange et mystérieuse, presque mystique, surtout quand ces sitar, violon, et autre synthé/orgue pointe leurs nez et vous emportent dans des constellations intergalactiques. Une forme de stoner rock à cheval sur une multitude de styles, sans limite, sans frontière concrète. A découvrir d'urgence !
(Autoprod / http://www.buddhasentenze.de / http://myspace.com/buddhasentenza )

CD WATFATMAN « Saine colère » :
Musicalement très proche des regrettés ONEYED JACK, WATFATMAN balance un hip hop bien loin des délires parigot-marseillais de grosses voitures, gros seins, grosses prod. Bien au contraire, oubliez les caricatures de rap de merdeux qui dégoulinent d'hypocrisie et de textes bavés par des gars au QI d'une huître. De la rage, de la hargne, des lyrics qui tabassent, clairement engagées et limites anticapitalistes pour certaines. Musicalement, fusion rap électro ou parfois je m'égare à penser à ONEYED JACK comme je le citais précédemment. De bons scratchs, des hurlements bien placés et un flow terrible. Parfois ça part en drum'n'bass bien foutu et comme on ne s'y attend pas, c'est que du bon !
(Autoprod / http://myspace.com/watfatman)

FANZINE TEMPLES OF NOISE n°14 (avril 2010) :
Trimestriel et à prix libre, ce fanzine montpelliérain offre à chaque numéro de très bons articles et interviews. Ce numéro 4 propose une entrevue très bien menée de KRUGER dans laquelle on apprend plein de choses intéressantes comme la rencontre avec KURT BALLOU pour le mixage de leur dernier album. Il y a aussi une rubrique « Anthologie » consacrée aux groupes noise TABLE originaire de Chicago, groupe dont j'avais déjà entendu parlé, et qui m'a permis de découvre son son terrible. On retrouve aussi les classiques chroniques disque et revues de concert propres aux zines musiques et cultures underground. TEMPLES OF NOISE est édité au format A5 avec une couv' en couleur et intérieur noir et blanc. La mise en page reste classique et le ton est clairement rock. Par contre j'ai toujours trouvé leur couv' de mauvais goût surtout pour le numéro 9, consacrant une interview sublime à COALESCE, qui représente un Père Noël vu de dos mimant un pervers en imper (sauf que là c'est en manteau rouge) montrant ses parties au public. Choqué. Dans l'ensemble, lecture agréable et intelligente.
( http://myspace.com/templesofnoise )

CD AFTER TASTE / KAZAN « split CD »:
Pour les premiers, AFTER TASTE, on a le droit à de l'emo hardcore pas très speed mais plutôt percutant. C'est chanté en français, enfin hurlé la plupart du temps. Ça me rappelle pas mal AMANDA WOODWARD. Y'a un bon rythme, ça a des tripes, et on aime bien! Pour KAZAN, il s'agit toujours d'emo hardcore, mais en plus torturé. C'est lourd, un son limite metal, assez agressif et rentre dedans avec un petit truc rock and roll dans les grattes. Les textes sont balancés comme des cris de douleurs sombres et primaires... Les deux groupes ont mis à disposition cet enregistrement sur leur site internet, alors franchement n'hésitez pas, autant au niveau de la musique que des textes, ce projet est une réussite.
(RADICAL DREAMERS / ORCHYDSCENT / DREAMS COME TRUE / http://myspace.com/lesjoursseuls / http://www.kazan-band.com)

LIVRE « NOTES SUR LA MELODIE DES CHOSES » par RAINER MARIA RILKE
Cet ouvrage bilingue est constitué de 40 paragraphes courts et parfois proches de l'aphorisme dont l'écriture est à la fois picturale et sonore. On note l'influence, au début du texte, des diverses toiles que Rilke a pu admirer durant son séjour en Italie en 1898. Cependant sous cette poésie très proche de l'essai se cache une réelle réflexion sur le théâtre et plus particulièrement la tragédie. Le poète évoque ce qu'il appelle « l'arrière-plan » que l'on peut comprendre comme mise en scène dans laquelle la mélodie des choses est primordiale. Elle donne un sens à la vie et ne se trouve pas en l'individu mais derrière lui, dans cet arrière-fond. Sa vision dépasse la scène et touche la communauté et la solitude, les liens qui unissent les êtres. « La racine a beau tout ignorer du fruit, il n'empêche qu'elle les nourrits ».
(Editions ALLIA)

CD LES PHALANGES METALLIQUES « Amour à mort »

Les PHALANGES envoient du bois ! Ca cogne dur et ça tombe bien car avec un nom pareil ça ne peut que vous en mettre la gueule ! Musicalement, c'est du punk hardcore qui dépote sévère, avec un chant gouailleur à fond la bave aux lèvres. Les textes sont forgés dans un humour ironique vraiment bien trempé. Attention : à prendre au xxxème degré, à l'image de « Amour à mort » ou encore « Tueur de hippies ». Mais c'est aussi ça le charme de PHALANGES ; on est loin de tomber dans la monotonie. La musique est subtilement réglée et travaillée. Ils ont une patate de fou et sur scène ce sont des perles. C'est toujours un plaisir d'écouter ce groupe et de les voir en live.
(ATCHELEU rds / http://myspace.com/phalangesmetalliques)

FANZINE ANOTHER DAY n°1
C'est un petit fanzine de format A5 photocopié noir et blanc, à l'esprit positif et de lecture très plaisante. Visiblement ce premier numéro n'a pas été une mince affaire à sortir. Presqu'un an de boulot pour le boucler, mais LORENZ, l'initiateur, est aussi zikos dans le groupe FOOLISH, groupe qui lui a pris beaucoup de temps dues aux nombreuses tournées en Europe. Sur ce, vous trouverez à l'intérieur des interviews de DIRTY FONZY, P.O BOX, ou de THE TWISTED MIND, de nombreuses chroniques disque et concert ainsi qu'un live report avec KAWA BUNGA. On trouve aussi quelques dessins de FATMAT et MZELLE TRUK MUCHE.
( http://www.anotherday.fr )

VINYLE CHERE CATASTROPHE / STUNTMAN «  1O'' »

Les labels PROTOTYPE et SWARMS OF NAILS s'associent pour nous offrir ce split entre STUNTMAN et CHERE CATASTROPHE. Le dernier cité est pour moi une véritable découverte. Formés en 2005, ils ont dans leurs rangs deux anciens membres de ANANDA et FINGERPRINT. Ce trio balance, avec un réel sens de la puissance, un metal hardocre au son lourd et à la rythmique tapageuse. Ah fallait pas vous attendre à du pop rock mielleux à la guimauve avec un nom pareil ! CHERE CATASTROPHE, c'est un éloge aux bulldozers qui arrache les parterres de fleurs, un rouleau compresseur qui écrase et ruine le peu de de chose qui reste sur son passage. Un régal ! Pour STUNTMAN, qui est apparu dans la compilation désormais mythique FALLING DOWN, pas de révolution en façade, seulement une lame de fond qui vous retourne le ventre et un metal hardocre à fissurer la moindre parcelle de mur aux alentours. Les riffs sont corsés, le chant ravageur et l'esprit positif. Si vous aimez BOTCH, DROWNING MAN ou COALESCE, ce son est pour vous ! L'artwork du disque est vraiment bien aussi : c'est l'affaire de MUSH qui a bossé pour le HELLFEST ou encore ULTRAVOMIT. Au plaisir !
(PROTOTYPE rds / SWARM OF NAILS rds / http://myspace.com/chèrecatastropherocks )

VINYLE NOCTURNAL DEPRESSION « Reflection of a sad soul »
« Reflection of a sad soul » ou « Reflet d'une âme triste » est double LP à l'ambiance mystérieuse où les guitares envoient des lames à travers nos veines. Le chant et les textes nous portent en des instants où la vie nous crache sa haine hermétique telle une forêt dense qui ne laisserait le moindre raie de lumière nourrissante. Une musique qui hante l'esprit, un son froid et obscure à l'image de l'artwork. Le LP est accompagné, en prime, d'une très belle peinture en poster du talentueux DAVID BERBEL rappelant « Le Cri » de Munch en beaucoup plus angoissant. On retrouve aussi une photo de l'artiste GALIKIEL qui participe au FANZINE HELBAN. Excellent exutoire, à voir également en live !
(AXTR inc / SUN AND MOON rds / http://myspace.com/nocturnaldepression)

FANZINE CAFZIC n°52
Ca fait déjà presque 15 ans que ce zine a été créé par la petite salle de concert indé de Mont De Marsan. Au menu on retrouve les bonnes vieilles chroniques, scène reports et interviews, de la BD et du dessin avec des illustrateurs comme LASERPE, MANOLO PROLO, CHESTER B, TAGA, FATMAT, JOKOKO, JAY, DJ CRIMINAL, ET, DIDIER, KICYCOL, PROSIT, et LUCKNER. Pas mal d'interviews dont celles de HELLBATS, ÖFÖ AM, ERROR 404, BADSIAM CAT... Ca parle d'un peu de tout, le ton est intéressant et jovial, ça se bouquine avec passion. De plus ce zine de 64 pages est gratuit ou alors compté les frais de port si vous leur commandez!
(http://cafzic.oldiblog.com)